Grève des enseignants du SLECG Version (Aboubacar Soumah): communiqué du gouvernement

Conakry, le 12 Février 2018 – Le Gouvernement constate avec regret que des violences dans certains quartiers de Conakry ont occasionné deux nouvelles victimes dans la commune de Ratoma. L’une des victimes est décédée des suites d’une blessure par balle alors que la deuxième a été victime d’un accident de la circulation dans des circonstances qui restent à déterminer. Des Officiers de Police Judiciaire se sont immédiatement rendus dans les hôpitaux où ont été admis les victimes afin de recueillir les premières informations nécessaires à l’enquête judiciaire. Le Gouvernement présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes.

Ces malheureux événements interviennent pendant que des syndicalistes dissidents ont lancé une nouvelle grève qui a entrainé des perturbations dans le système éducatif.

Pour la journée du 12 février 2018, sur l’ensemble du territoire national, les cours se sont normalement déroulés dans les établissements d’enseignement Supérieur et d’enseignement Technique et Professionnel. En revanche, la fréquentation des classes a été disparate au niveau du Primaire et du Secondaire ou les cours ont été perturbés dans plusieurs établissements.

Le Gouvernement invite l’ensemble des acteurs du système éducatif à privilégier l’intérêt supérieur des élèves et, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, à reprendre le chemin des cours.

Comme cela a toujours été, le Gouvernement reste disponible pour toutes les revendications légitimes exprimées dans le cadre légal du dialogue social conformément aux voies et textes en vigueur. 

La Cellule de Communication du Gouvernement

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *