Guinée/Communales 2018 : Alors que les résultats tombent au compte-goutte, les délégués de la CPI dans nos murs avertissent la classe politique

Le Président de la CENI a, apparemment, décidé de marcher sur les traces de l’ex-Président malien de la CENI  Sangaré qui en son temps avait effectué une proclamation des résultats des présidentielles par tranche. On se rappelle encore de cette stratégie qui avait réussi  à  casser l’immense tension qui prévalait entre les candidats  Alpha CONDE et  Cellou Dallein Diallo. Cette démarche du malien nous l’avions compris par le climat d’après proclamation des résultats, n’était pas sans génie.

Me Salif KEBE, nouveau Président de la CENI depuis le départ de Bakary Fofana, veut reproduire mécaniquement ce geste.  Ce vendredi 9 Février 2018, après plus de trois heures  d’attente, il s’est contenté de donner  juste quelques circonscriptions des régions de Kindia et de Boké.

Sur les résultats donnés, au niveau de la région administrative de Boké, le RPG remporte dans la commune urbaine de Fria et  la commune rurale deTormelin. A Baguigni, c’est l’UFDG qui passe avec 5 sièges contre 4 RPG AEC. A Kindia, le parti gouvernemental domine nettement la concurrence : la commune urbaine de Kindia et les communes rurales de Kolenté, de Mambia, de Friguiagbé, de Madina Woula sont gagnées sont gagnées par le RPG AEC.

Pendant ce temps, des délégués de la CPI présents en Guinée ont manifesté leur inquiétude par rapport à la montée des violences depuis la veille des votes le lundi 5 février 2018.

Dossier à suivre

Mohamed Alfa Camara  Redacteur en Chef Guinée émergence

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *