Matam : l’ambassadeur de la Russie et la compagnie RUSAL inaugurent le centre de lecture « Pouchkine »

Dans la matinée de ce vendredi, 27 octobre 2017, l’ambassade de la Fédération de Russie, en collaboration avec

la compagnie Rusal, a procédé à l’ouverture d’un point de lecture à la mairie de Matam.

L’ouverture du centre de lecture ‘’Pouchkine’’- nom de l’un des plus grands poètes russes- s’est déroulée en présence de la présidente de la délégation spéciale de Matam, Hadja Nènè N’Koya Touré, l’ambassadeur de la Fédération de Russie, Alexandre Bregadzé, le commissaire de Conakry capitale mondiale du livre, Sansy Kaba Diakité, le représentant de Rusal en Afrique, Pavel Vassiliev, ainsi que plusieurs autres personnalités.

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur de la Russie en Guinée, Alexandre Bregadzé s’est réjoui de voir Matam abriter ce centre de lecture avant de promettre l’arrivée très prochaine d’autres ouvrages. Le diplomate russe a surtout rappelé les jeunes guinéens que dans la vie, la lecture n’a pas de prix. « La lecture permet aux jeunes de s’épanouir, de nouer des contacts avec d’autres personnes, mais aussi de mieux comprendre la vie et surtout, elle constitue le point départ pour le développement de tout pays », a-t-il dit, entre autre.

Poursuivant, Alexandre Bregadzé a rappelé la récente visite du chef de l’Etat, Alpha Condé en Russie où il avait discuté avec son homologue russe, Vladimir Poutine, de plusieurs cadres de coopération entre nos deux pays. Revenant sur la réalisation du point de lecture à Matam, l’ambassadeur a souligné que ce n’est pas fortuit car, lui-même est de cette commune. « Nous ne sommes pas à côté de vous ; mais, nous sommes ensemble », a dit Alexandre Bregadzé.

Prenant la parole, Hadja Nènè N’Koya Touré, est allée dans le même sens que l’ambassadeur tout en remerciant l’ambassade ainsi que la société Rusal. Pour elle, voir sa Mairie dotée d’un centre de lecture est plus qu’une fierté. C’est ainsi qu’elle a promis de mettre tout en œuvre pour préserver ce centre pour le bien-être des jeunes de sa commune.

Quand au représentant de Rusal en Afrique, Pavel Vassiliev, il s’est aussi félicité de l’ouverture de ce centre de lecture. Pour lui, depuis que Rusal est en Guinée, la société s’est toujours investie dans le cadre de la formation des jeunes guinéens. Pour preuve, Pavel Vassiliev a rappelé que rien qu’en 2011, la compagnie a envoyé 100 jeunes guinéens pour une formation académique en Russie pour un coût estimé à 5, 5 millions de dollar américain. « Ce sont des jeunes qui, à leur retour, pourront être employés par Rusal afin qu’ils contribuent au développement de la Guinée.

Très satisfait de l’initiative, le commissaire général de l’évènement ‘’Conakry capitale mondiale du livre’’ Sansy Kaba Diakité a vivement remercié les donateurs. Tout comme la maire de Matam, Sansy Kaba Diakité a promis que ce centre de lecture sera maintenu dans un bon état. Par la suite, il a demandé à l’Etat et les autres partenaires de mieux s’investir dans le cadre de l’éducation et de la formation des jeunes en mettant en place des médiathèques

A rappeler que ce sont plusieurs ouvrages russes traduits en français qui sont mis à la disposition des jeunes. La lecture de ces importants ouvrages permettra de connaître, entre autre, la culture russe, sa civilisation, ses écrivains, etc.

La cérémonie a pris fin par la coupure du cordon inaugural dudit centre sous les applaudissements de l’assistance.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *