Fria: les consignes de grève de la FESABAG largement suivis dans la cité de l’alumine

Trois-immeubles-cadres-de-lUsine-FriaSuite au mot d’ordre de grève générale et illimitée lancé par la FESABAG,  tous les établissements bancaires, des assurances et de micro finances (ECOBANK, BICIGUI, ORABANK et la MC2) sont restés fermés ce mercredi 24 mai à Fria, a-t-on constaté sur place.

Cette fermeture, si elle perdure compliquerait les choses à la veille du mois saint de Ramadan, prévient Salifou Soumah, un usager  venu faire un retrait à la BICIGUI.

“C’est dommage que la banque soit fermée alors que j’étais venu faire un retrait. On me dit que les banques sont en grève. J’avoue que c’est compliqué pour les usagers que nous sommes en ce moment-là. J’ai remarqué que toutes les grèves en Guinée sont toujours programmées à la veille des fêtes ou autres événements. Nous sommes tous des travailleurs et  les banquiers ont leur raison de partir en grève. Je les soutiens mais je n’ai pas le choix, on va patienter espérant qu’une solution sera trouvée dans si peu de temps“, a-t-il indiqué.

“Aujourd’hui, j’étais programmée pour recevoir mon crédit que j’ai demandé à la MC2 pour aller acheter des marchandises pour le Ramadan et je viens trouver la porte fermée. Je me suis dit que c’est quoi cette affaire de grève encore en Guinée ? Que les gens pensent un peu à nous les pauvres femmes qui nous débrouillons et vivons le jour au jour. Si cette affaire dure, je ne sais pas comment on va faire pour avoir de l’argent pour notre commerce “, nous a confié Mariama Soumah  toute désemparée en compagnie de ses amies venues garantir le prêt qu’elle devrait bénéficier.

Ce serait un chaos à Fria si cette grève s’étend sur plusieurs jours. Car, d’ci la fin de la semaine, les travailleurs de l’usine et de la fonction publique se verront eux aussi pris par l’engrenage de la grève.

 

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *