Mines: le Ministre des mines guinéens, Abdoulaye Magassouba, satisfait des travaux de relance de l’usine d’alumine de Fria

Ministre-des-Mines-Magassouba-696x522

FRIA- Le ministre des mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba  à la tête d’une forte délégation composée des autorités préfectorales de son département et des autorités de Rusal , a visité ce samedi 20 mai 2017, les installations de l’usine en pleine rénovation, a constaté Guineeemergence.com.

Abdoulaye Magassouba, Ministre  guinéen des Mines et de la Géologie, après une visite guidée dans les locaux de cette entreprise s’est félicité du travail abattu par les équipes de réhabilitation de cette usine qui est  à l’arrêt depuis plus de cinq année à cause d’une grève illégale déclenchée par le collège syndical d’alors. Selon le ministre, l’équipe qui a été mise en place par Rusal, travaille avec sérieux.

‘’ Compte tenu de l’état l’avancement des travaux, nous n’avons aucune inquiétude quant au respect des délais. Aujourd’hui, nous avons 850 personnes  qui sont employés ici avec plus de 95% de Guinéens et grâce au travail abattu par ces équipes-là, nous sommes aujourd’hui à 35 % d’avancement dans la réhabilitation de l’usine. Les engagements qui ont été pris par la société Rusal sont en cours d’être respectés et ils nous ont garantis qu’ils seront dans les délais pour la mise en route de l’usine avant la fin du premier trimestre 2018.’’ a rassuré le ministre le ministre des mines et de la géologie.

En félicitant RUSAL, le ministre  abonde dans le même sens que le président de la République, Monsieur Alpha Condé qui  a félicité RUSAL lors du symposium  Mines –Guinée.  Aux dires du ministre, le gouvernement a mis en place une commission vers les personnes riveraines du chemin de fer.

‘’Actuellement  des missions de sensibilisation des  communautés riveraines du chemin de fer sont sur le terrain jusqu’au niveau des différentes communautés pour poursuivre la sensibilisation.de ce côté. C’est  à l’Etat de fournir des efforts nécessaires pour que des déchets ne soient pas déposés par les populations riveraines sur l’emprise du chemin de fer. Mais le travail avance dans de bonnes conditions, aujourd’hui, ils sont à 40 km de Conakry et le travail avance aussi dans de bonnes conditions à  l’exception de cette question de déchets au niveau de l’emprise du chemin de fer, mais nous allons y travailler. Dès la semaine prochaine une équipe ira pour poursuivre cette opération de sensibilisation au niveau des autorités locales aussi pour que nous nous assurions aussi qu’il n’y a aucun obstacle à la mise en route de l’usine dans le délai’’ a indiqué Abdoulaye Magassouba.

Pavel Vassiliev, représentant de Rusal en Afrique,  a quant à lui indiqué avoir passé un examen devant le ministre et a promis de relancer  l’usine de Fria dans les délais impartis avec  une production graduelle de 650.000 tonnes  dès  avril 2018.

‘’Aujourd’hui on a passé un grand examen (…).Le ministre des Mines et de la Géologie nous rend visite aujourd’hui pour faire l’évaluation de l’avancement des travaux pour la relance de l’usine. Nous avons rendu compte à monsieur le ministre que nous sommes en train de respecter le délai et que nous sommes dans le temps. Nous l’avons rassuré qu’on  relancerait  la production graduellement  avec 650.000 tonnes de production graduelle à partir du mois d’avril 2018. C’est en collaboration qu’on mène les travaux de réhabilitation de l’usine avec le ministère des Mines et nous rendons compte régulièrement au ministère. Ceci est notre projet commun avec la Guinée et pour démontrer qu’on est toujours ensemble. Nous recevons le soutien et nous sommes assistés de façon permanente et exécutons les consignes et recommandations qui nous sont  données par le ministère. Nous espérons que l’examen d’aujourd’hui, nous l’avons passé avec brillance ” s’est félicité le représentant de Rusal en Afrique.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *