Gestion: Vers la vulgarisation de la nouvelle loi portant sur la gouvernance financière

mefCette première rencontre a eu pour but d’établir une prise de contact entre la Ministre de l’Economie et des Finances et les dirigeants d’entreprises publiques et mixtes. Dans ses propos liminaires, la Ministre a campé le contexte marqué par l’adoption en décembre 2016 de la loi portant gouvernance financière des établissements publics. Cette loi s’inscrit dans le cadre des réformes entreprises par le Gouvernement pour une meilleure gestion des finances publiques. En effet, comme l’a déclaré la Ministre, « le secteur privé ne devrait pas avoir le monopole de l’efficience. Il est important que nos administrations et les entreprises publiques améliorent leur fonctionnement ».

La loi renforce également la nécessité pour ces entreprises de fournir les informations financières au Ministère de l’économie et des finances.

Pour répondre aux attentes et relever les différents défis les Chefs d’entreprises ont évoqué les problèmes auxquels ils sont confrontés dans l’exercice de leur mission. Ils ont aussi fait des suggestions et des plaidoyers en vue de booster la rentabilité des établissements qu’ils dirigent.

De cette démarche qui vise à promouvoir la gestion des entreprises publiques porteuses de croissance, devrait naitre un dialogue permanent entre le Ministère de l’Economie et des Finances et ces entités publiques. C’est pourquoi Malado Kaba a rappelé les prochaines étapes :

– La vulgarisation de la loi portant sur la gouvernance financière.

– Les fréquences de réunions

– Les visites dans les entreprises pour toucher du doigt les réalités.

Avant de lever la séance Malado Kaba a fait part de l’élaboration du texte d’application de la loi sur la gouvernance financière qui est en cours. Pour la qualification de ce document la Ministre de l’Economie sait compter sur le concours de tout un chacun.

Par ailleurs il faut noter que cette législation apporte des réponses aux incohérences actuelles du cadre législatif et réglementaire et aux dysfonctionnements constatées dans la gouvernance des entreprises et établissements publics. Elle clarifie la catégorisation des entreprises publiques ainsi que les conditions de leurs créations, en introduisant des règles claires relatives à leur gouvernance interne et à l’exercice de la tutelle.

Service Communication MEF

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *