Syndicats d’enseignants et gouverement trouvent un accord pour la réouverture des classes

ecole_primaire2_0En Guinée, un accord entre les représentants des enseignants et le gouvernement a été trouvé ce dimanche 19 février tard dans

 la soirée. Après deux semaines de grève et un week-end de négociations houleuses, les syndicats ont donné rendez-vous à leur militant ce lundi pour les détails des acquis obtenus.

Dans les locaux du ministère de la Fonction publique, syndicalistes, équipe gouvernementale et ministres entrent et sortent. Ils sont environ une trentaine à s’être relayés tout le week-end. Quarante-huit heures d’intenses négociations qui aboutissent dimanche dans la soirée à une déclaration sans aucun commentaire.

Amara Balato Keïta est secrétaire général du syndicat Fédération syndicale des professionnels de l’éducation (FSPE) : « Le gouvernement et les syndicats se sont accordés sur les points faisant l’objet de l’avis de grève du 30 janvier 2017. Les parties vont procéder aux formalités d’usage, le détail vous sera donné par la déclaration de suspension. »

« Pour nous, la grêve s’arrête »

Un peu plut tôt dans la journée, une partie des grévistes non syndiqués ont obtenu gain de cause. Les contractuels, minoritaires parmi les enseignants, sortent du palais présidentiel. Ils ont été reçus par le président Alpha Condé en personne. « Pour nous, la grève s’arrête dans la mesure où nous avons obtenu notre principal point de revendication, explique leur porte-parole Bangoura Mohamed, celui de l’intégration pure et simple de tous les enseignants contractuels immatriculés, non admis au concours de recrutement. C’est l’accord verbal par le chef de l’Etat. »

Les autorités voulaient terminer ces négociations au plus vite car les écoles sont fermées depuis plus de deux semaines. La reprise des cours devrait avoir lieu ce mardi matin 21 février, après la cérémonie de signature de l’accord prévu ce lundi.

Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *